Engrais Simple

Introduction sur l’engrais

L’engrais est une substance organique ou minérale souvent utilisée en mélanges, destinée à apporter aux plantes des compléments d’éléments nutritifs, de façon à améliorer leur développement, et à accroître le rendement et la qualité des cultures. L’action d’apporter un engrais est nommée la fertilisation. L’engrais fait partie, avec les amendements, des produits fertilisants.
La fertilisation est pratiquée en agriculture, horticulture, sylviculture et en jardinage. Depuis longtemps l’engrais est utilisé ; on ajoutait au sol, de façon empirique, les phosphates des os calcinés ou non, l’azote des fumures (animales et humaines) et le potassium des cendres.

Expansion d'engrais

Composition chimique des engrais

Les engrais sont composés principalement :

  • D’éléments de base aussi appelés macronutriments ; azote (N), potassium (K), phosphore (P); lorsque les trois sont associés, on parle des engrais de type ternaire (NPK). On distingue aussi les engrais binaires NP, NK, PK et les engrais simples qui sont composés d’un seul de ces éléments : N ou P ou K.
  • D’éléments secondaires, magnésium (Mg), calcium (Ca), soufre (S).
  • D’oligo-éléments tels que le fer (Fe), le manganèse (Mn), le molybdène (Mo), le cuivre (Cu), le zinc (Zn), le chlore (Cl), le bore (B), le sodium (Na), le cobalt (Co), le silicium (Si) et le vanadium (V).

Qu’est-ce que l’engrais simple ?

L’engrais simple est un engrais agricole qui permet de prévenir ou de supprimer des déséquilibres chimiques au niveau du sol. Voisin des fertilisants, l’engrais simple agricole peut encore aider à la stimulation des cultures qui ont besoin d’éléments précis.

Composition et origine

Les engrais sont d’origine végétale ou animale, mais il y a aussi des engrais avec une source minérale pour certaines matières :

  • Azote (N)
  • Phosphore (P)
  • Potassium (K)

Et également moins présents :

    • Calcium (CA)
    • Magnésium
    • Soufre

Les engrais simples possèdent un seul et unique élément chimique: N, P, K, CA, M ou S.

Présentation des engrais azotés

  • L’urée

    C’est un engrais micro granulé à effet lent. Absorbé par le sol, il ne présente pas de pertes par volatilisation, même lors de fortes températures et d’humidité ; ceci augmente son efficacité. Composée de 46 % d’azote, l’urée 46 est largement concentrée.

  • L’ammonitrate

    C’est un engrais à base de nitrate. Il y a les ammonitrates soufrés et les NPK nitriques qui sont de purs nutriments apportant l’exactitude, le rendement et la fiabilité qu’il faut aux agronomes et environnementaux de l’agriculture moderne.

  • La solution azotée

    Engrais azoté liquide composé d’une ou plusieurs substances en solution contenant différentes variantes d’azote. La solution azotée est un engrais relativement concentré, elle peut doser jusqu’à 40 % d’azote et est essentiellement formée de mélanges d’urée et de nitrate d’ammonium, parfois de sulfate d’ammonium.

Les critères pour choisir un engrais simple

Lors du choix de l’engrais, connaitre la nature du sol est très important. En effet, en cas de manque, un engrais approprié, de fond par exemple, c’est-à-dire à action plus lente et agissant sur la durée, est essentiel pour apporter à la plante toutes les substances nutritives indispensables.

Chaque plante nécessite un engrais bien défini : certains engrais sont plus adaptés aux plantes fleuries, aux arbres fruitiers, aux gazons, aux plantes d’intérieur… Même si tous les engrais sont constitués entre autres d’azote (N), de phosphate (P) et de potassium (K), ils ne présentent pas les mêmes proportions. Pour répondre aux besoins nutritifs caractéristiques de chaque plante, il convient de choisir l’engrais qu’il faut. Par exemple, les gazons nécessitent plus d’azote tandis que les fruitiers requièrent plus de phosphore.

Il est également important de tenir compte de la portée écologique de chaque produit. Les engrais organiques sont généralement mieux pour l’environnement, à condition de bien connaître leur source.

Quelle utilité pour la plante et pourquoi ?

Les engrais simples sont généralement utilisés afin de compléter des ressources existantes, suite à la lecture d’analyse de sol. Les cultures de blé et de tournesol, intégrées à une rotation, ne nécessitent pas forcément l’apport de beaucoup d’éléments.

Engrais simple

Pour un blé précédé d’une tête de rotation (colza, betterave…), la culture n’aura besoin, généralement, que d’azote. Cet élément est présent dans différents engrais simples tels que la solution azotée, l’urée, l’ammonitrate.

Comme toute culture, le blé a besoin de soufre. Cet élément n’est pas majeur mais il est essentiel pour la bonne croissance de la plante. Il peut être associé à un engrais simple.

La meilleure façon de bien fertiliser une culture est de connaître l’état des réserves avant la plantation ainsi que les besoins de ces dernières. De cette façon l’agriculteur pourra optimiser ses apports et limiter les pertes.